Le chauffage est un critère déterminant lorsqu’on veut passer les saisons froides en toute quiétude. Raison pour laquelle il est important de choisir le bon système de chauffage. Les poêles à granulés de bois sont des systèmes d’appoints écologiques, économiques et modernes qui peuvent offrir de gros avantages. 

Comment fonctionne une poêle à granulés ?

Il est beaucoup plus performant que le poêle à bois classique. Il dispose d’une autonomie de plusieurs jours et offre la possibilité de contrôler les horaires de chauffage. 

Système de combustion

Le granulé de bois ou le chauffage à pellet est obtenu à partir de sciure de bois. Son taux d’humidité très faible en fait un biocombustible de choix. La poêle à granulés de bois dispose d’un système de vis sans fin dont le rôle est de conduire les granulés dans la chambre à combustion. Sa vitesse est maîtrisée et la consommation parfaitement contrôlée. L’allumage se réalise grâce à une résistance électrique. Pendant le fonctionnement, un ventilateur achemine le précieux oxygène nécessaire à la combustion. 

Le chauffage

Les granulés de bois consumés produisent la chaleur recherchée. Cette dernière est simplement diffusée par convection dans la pièce. Les modèles récents sont équipés d’un ventilateur qui accélère cette diffusion de façon homogène. 

Avec un système de canalisation approprié, il est possible de se servir d’une seule poêle à granulés pour chauffer plusieurs pièces. L’air chaud est ainsi répandu dans toute la maison. Une telle configuration permet d’utiliser votre poêle comme système de chauffage principal. Mais dans le cadre d’une construction BBC, une poêle à granulés hydraulique peut être combinée à plusieurs radiateurs à eau ou plancher chauffant. Pendant une rénovation, vous pouvez aussi associer le système d’eau chaude sanitaire à la poêle à granulés de bois.

Les modes de réglage

Sur les modèles actuels, vous disposez d’un programmateur électronique qui gère tout le fonctionnement du poêle. Cela améliore considérablement son confort d’utilisation et la tranquillité des utilisateurs. Ils peuvent ainsi définir personnellement la vitesse de chargement des granulés et du système de ventilation qui déclenche la combustion. Il est même possible de régler à l’avance les plages horaires de chauffage. 

Évacuation des résidus 

Ce dispositif de chauffage est équipé d’un conduit d’évacuation des fumées. Il peut être orienté vers la toiture, en extérieur ou vers le mur le plus rapproché par un système de ventouse. 

Les cendres sont à récupérer périodiquement dans la poêle. Néanmoins, des modèles évolués et haut de gamme peuvent automatiser cette évacuation. 

Comment mettre en place une poêle à granulés de bois ?

Avant de pouvoir installer votre poêle à granulés, il va falloir la choisir parmi un large éventail de possibilités. Les fabricants se sont surpassés pour répondre à la demande sans cesse croissante en offrant des équipements de puissances variables, mais aussi différents en matière de design et technologie de fonctionnement.

Vous avez le choix entre des formes et des couleurs variées pour s’adapter à tous les types d’intérieurs. Dotée des programmateurs les plus avancés, une diffusion par convection vous conviendra peut-être mieux que par soufflerie. Demandez un diagnostic énergique pour déterminer la puissance dont vous aurez besoin pour votre maison.

Une poêle indépendante est moins contraignante et si vous disposez déjà d’un conduit d’évacuation de fumée, l’installation sera facilitée. Demandez l’avis d’un professionnel pour vous conseiller dans le choix qui conviendra le mieux à vos conditions réelles (dispositions, pièces et finances). Un contrôle une fois l’an suffira à entretenir durablement vos installations.